Mieux qu’un ciré jaune : comment nous sommes restés au sec cette semaine

Dans Actualités

OUI, ON A COMPRIS, il suffit de mettre un pied dehors cette semaine pour se rendre compte des torrents de pluie qui nous sont tombés sur la tête non-stop. Même nos amis les ours des cavernes qui lisent ce blog (on les salue) n’ont eu qu’à jeter un œil par la fenêtre de leur grotte pour voir défiler dans la rue les parapluies surplombant des gens pressés, accourant d’un point A à un point B, au début d’un mois de juin se prêtant pourtant traditionnellement plus à la flânerie.

Raindrops keep falling on my head

people-768566_1920La pluie est un phénomène naturel et régulier pour une planète dont la surface est recouverte à 72% d’eau, et pourtant les Français la racontent toujours comme si c’était la première fois qu’ils la voient tomber, c’est merveilleux. Certes, parler de la météo est une solution miracle et universelle  pour briser le silence s’insinuant dans une conversation, car bien que l’on parle de la même chose, chacun, du prix Nobel au chroniqueur stagiaire , réussit a avoir son avis sur la question ; et vu sa relative imprédictibilité, l’excitation collective dès qu’apparaît Evelyne Dhéliat à l’écran est en mouvement perpétuel.

Or, la pluie a aussi le don pour rendre un peuple complètement dingue: les Bretons ont de quoi jaser, partout ailleurs c’est la panique, reliée à grands coups dans les médias, où l’on passe en coup de vent sur les désastres matériels et humains produits par les inondations pour mieux se lamenter sur les matchs annulés à Roland Garros ; en somme, ils ne se mouillent pas trop.

Cela a suffi pour noyer définitivement le moral des Français, déjà bien soluble ; ceux-ci, en plus de tempêter sur le climat, agissent désormais avec précipitation, se laissant emporter par le flot de la semaine dans la morosité, pire, ne prennent parfois même plus la peine de se retrouver, vu qu’à chaque sortie c’est le déluge.

Glowbl, votre arche de Noé en ligne

Alors que sur Glowbl, nos internautes, plutôt que de prendre l’eau, ont préféré faire des bulles : pourquoi avoir à affronter les éléments pour se retrouver quand on peut le faire confortablement chez soi, même sous sa couette avec une tasse de café fumant ? Depuis leur LiveStage, ils ont en effet pu échanger en temps réel avec leurs amis et créer des réunions en ligne avec leurs collègues, bien au chaud.

Et s’il faut fatidiquement à un moment ou à un autre sortir son museau du terrier, il leur a suffi de se partager, grâce aux applications collaboratives directement accessibles sur Glowbl, les photos de ces superbes k-way vus sur le net pour faciliter leur choix, histoire de montrer au mauvais temps qui c’est qui commande !

C’est là que réside la magie de Glowbl : continuer de rapprocher les gens autour du monde, même pendant une semaine qui donnerait envie d’hiberner à nouveau. La Compagnie Créole vous le dirait mieux que moi, Glowbl, c’est bon pour le moral

Et pour ceux qui, comme nous, attendent calmement l’arc-en-ciel, nous avons trouvé de quoi vous faire patienter : un LiveStage avec une playlist collaborative, idéale pour se détendre en cas de jour pluvieux et de faire rentrer un peu de soleil dans votre journée ! Y’a vraiment plus de saison, ma bonne dame.  

Recommended Posts