Home Learning Formation en ligne : 5 conseils pour animer une classe virtuelle efficace

Formation en ligne : 5 conseils pour animer une classe virtuelle efficace

par Justine Humblot
Formation en ligne 5 conseils pour animer une classe virtuelle efficace

Si la classe virtuelle présente de nombreux avantages, celle-ci doit être bien pensée pour être efficace et profiter à tous, formateurs et apprenants. Découvrez les bonnes pratiques pour réussir votre classe virtuelle et faciliter l’apprentissage de vos collaborateurs.

1. Définir le nombre de participants idéal pour sa formation en ligne

« Combien de participants pour ma classe virtuelle ? » est une question que l’on se pose souvent. Avant de trouver la réponse, il est important de s’interroger sur le format pédagogique. C’est pourquoi, lors de la préparation de votre formation en ligne, il est recommandé de bien définir les objectifs du cours : le format en découlera naturellement.    

Si vous souhaitez simplement exposer des informations et inviter à la prise de notes, votre classe virtuelle s’orientera plutôt vers le format du cours magistral avec un modèle descendant, c’est-à-dire une transmission d’information unilatérale. Dans ce cas, le nombre de participants peut être illimité. Pour diffuser un cours magistral en ligne, vous n’aurez besoin que d’un simple logiciel de visioconférence. En effet, le format de votre formation en ligne ne nécessite pas de fonctionnalités particulières et votre cours peut être diffusé de la même manière à 5, 50 ou 100 personnes.

Si vous sollicitez plutôt un schéma pédagogique où l’acquisition des connaissances s’opère grâce aux échanges avec et entre les apprenants, vous vous orientez plutôt vers une classe virtuelle interactive. Pour ce type de formation en ligne, le nombre de participants doit être restreint. Afin de travailler dans de bonnes conditions et que chacun puisse participer sans créer de cacophonie, vous pouvez privilégier des petits groupes de 5 à 10 personnes. Pour susciter l’engagement, vous devrez alors opter pour un logiciel de classe virtuelle avec des fonctionnalités plus interactives et tournées vers la collaboration.

A lire aussi : La classe virtuelle : état des lieux d’une modalité pédagogique en plein essor

2. Choisir un outil adapté pour diffuser votre cours en ligne

Après avoir défini les objectifs de votre formation en ligne, son format et le nombre de participants, vous pourrez vous pencher sur le choix de l’outil de diffusion le plus adapté. Vous devez ainsi anticiper les besoins des formateurs et des apprenants. Votre outil doit vous soutenir et faciliter votre travail.

Pour cela, l’identification des fonctionnalités indispensables et idéales est nécessaire. Par exemple, la webcam (pour le formateur), le micro (dans le cadre d’un cours interactif) et le chat sont trois caractéristiques essentielles. La possibilité de partager du contenu (support de présentation, vidéo, fichiers), le partage d’écran ou lever la main permettent de faciliter les échanges au sein de la classe.

La plupart des logiciels de visioconférence embarquent d’ailleurs ces fonctions.Pour animer une formation en ligne plus engageante, on se dirigera plutôt vers un logiciel de classe virtuelle avec, par exemple, des outils pour la prise de note, un pointeur pour appuyer son discours, un tableau blanc pour travailler en groupe, des sondages, ou encore des outils collaboratifs tiers. Autant de fonctionnalités utiles à l’interaction que vous pouvez paramétrer en amont de votre cours en ligne. Glowbl vous permet notamment de retrouver vos documents dans votre espace à chaque connexion et d’y revenir autant de fois que nécessaire.

A lire aussi : Logiciel de classe virtuelle et de visioconférence : quelles différences ?

3. Limiter la charge cognitive lors de votre formation en ligne

Suivre un cours demande beaucoup d’attention. En moyenne, la mémorisation d’un message dure 18 secondes. C’est pourquoi il faut prendre soin de la mémoire à court terme de vos apprenants et limiter les informations. Dès la conception de vos supports de formation, limitez les textes, évitez si possible les listes à puces et variez les formats des outils pour créer du rythme et maintenir l’attention de vos participants. Si vous optez pour le format du cours magistral, veillez également à ce que sa durée ne soit pas trop longue.

Lorsqu’il est possible, le cours interactif avec des jeux ou des sondages offre une respiration pendant la formation en ligne. De plus, l’interactivité facilite l’acquisition des connaissances. Les logiciels de classe virtuelle, comme Glowbl, vous permettent d’intégrer très facilement ces types de modules à votre session.

A lire aussi : Réussir une formation en ligne : les conseils à suivre

4. Inclure de l’émotion pour créer de l’intérêt et de l’engagement pendant votre classe virtuelle

Une classe virtuelle doit susciter l’intérêt des apprenants, les faire participer facilement et les maintenir captivés. Pour cela, éveillez leurs émotions en créant de la surprise ! Diffusez des contenus étonnants, créez des situations d’urgence avec des exercices en temps imparti, générez de l’entraide par le biais de jeux en groupes ou de compétitions. Avec de tels éléments, vos participants s’engageront naturellement dans votre formation.

Lors de la préparation de votre cours en ligne, prévoyez des temps d’échanges et limitez-en la durée pour avoir le temps de développer l’ensemble des points de votre présentation. Placez ces temps à des moments-clés, où vous savez que tel élément suscitera des réactions ou soulèvera des interrogations. Un logiciel de visioconférence vous permettra, par exemple, d’organiser des sessions de questions-réponses grâce au chat en direct. Avec un logiciel de classe virtuelle comme Glowbl, vous pourrez même organiser des activités en groupes grâce à différentes salles de classe virtuelles.

A lire aussi : Logiciel de classe virtuelle et de visioconférence : quelles différences ?

5. Vérifier l’attention des participants à votre formation en ligne

Votre classe se déroule bien, vous êtes dans les temps, mais est-ce que vos apprenants sont bien attentifs ? À distance, vous ne pouvez pas garder un œil sur les participants et il peut être plus difficile de rester concentré. N’hésitez pas à communiquer via le micro ou un live chat, en demandant aux participants si tout va bien.    

Certaines plateformes vous faciliteront la tâche grâce à des fonctionnalités permettant de lever la main virtuellement ou de visualiser des indicateurs d’attention. Lors de la préparation de votre formation en ligne, repérez les points les plus complexes, dont la compréhension est importante. Ainsi, lorsque vous animerez votre formation, vous saurez à quels moments-clés il est pertinent de demander aux spectateurs s’ils ont bien tout compris.

À lire aussi : Comment animer une classe virtuelle de manière efficace ?

Glowbl est une plateforme d’espaces collaboratifs pour le travail hybride. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes ou essayez gratuitement.

Articles liés

Merci pour cette information !

 

Nous avons bien pris en compte votre thématique favorite.
À bientôt, pour de nouvelles lectures.

Vous avez raison !

 

En distanciel comme en présentiel, le manque de présence de la part du formateur a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet.
Bien sûr, la variété des contenus est aussi un facteur de réussite pour vos classes virtuelles ;)

Vous avez raison !

 

La variété des contenus est un facteur de réussite pour vos classes virtuelles.
Mais ne négligez pas pour autant la présence du formateur.
En distanciel comme en présentiel, un manque de présence a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet ;)