Home Réunion en ligne Le codéveloppement, nouvel outil de résolution de problématiques et de cohésion d’équipe

Le codéveloppement, nouvel outil de résolution de problématiques et de cohésion d’équipe

par Justine Humblot
Glowbl Peer to Peer Live e-codev ViTi-Coaching

Qu’est-ce que le codéveloppement ? Comment s’organise-t-il ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Découvrez le récap de notre dernier Peer to Peer Live animé par Carine Eynard, co-fondatrice de ViTi-Coaching, première plateforme de codéveloppement en ligne.

Qu’est-ce que le codev ?

S’effectuant en groupe, le codéveloppement a pour objectif d’apporter des solutions répondant à une problématique posée. Il s’articule en 6 étapes bien définies :

1. Choix du sujet

Chaque membre du groupe propose un sujet qui le questionne et sur lequel il aimerait recevoir les conseils de ses pairs. Les participants choisissent ensemble le sujet sur lequel ils souhaitent travailler durant la séance. La personne dont le sujet a été choisi est appelée le « client ». Les autres membres du groupe sont des « consultants ».

2. Phase d’exploration

Lors de cette phase, le client explique en quoi consiste précisément son sujet. Il fait part de ses difficultés, de son rapport personnel au sujet. Le but est que les consultants comprennent les enjeux du sujet et les points qui posent problème au client.

3. Temps de clarification

Cette phase comporte deux temps. Les consultants reformulent le besoin du client : « ce que j’ai compris de ton besoin, c’est … ». Puis, ce dernier fait clairement part de sa demande : « dans cette séance, j’aimerais que vous m’aidiez à … ».

4. Consultation

Durant cette étape, seuls les consultants s’expriment. Ils font des suggestions au client, lui donnent des conseils et partagent leurs propres expériences et astuces sur le sujet. Ils expriment leurs idées librement, sans commenter les partages des pairs. L’objectif est que chaque idée soit prise en compte de manière égale par le client, sans hiérarchiser les astuces.

5. Engagements et actions

Après la phase de consultation, le client fait le tri dans les idées et élabore un plan d’action afin de résoudre sa problématique. Pendant ce temps, les consultants réfléchissent à ce que la séance leur a apporté, ce qu’ils ont appis grâce aux conseils des autres. Tous, consultants et client, partagent ensuite leurs réflexions.

6. Apprentissage et feedbacks

Les participants dressent un bilan de la séance et partagent leurs ressentis.

A lire aussi : Faciliter l’intelligence collective pour réussir ses projets

Quels sont les bénéfices du codéveloppement ?

Le codev renforce la cohésion de groupe. Les participants collaborent autour du même sujet et s’enrichissent des expériences de chacuns dans un objectif commun : aider le client. C’est un moment de partage et d’entraide, qui permet à tous, notamment au client, de percevoir la problématique sous un autre angle.

Comment organiser une séance de codev à distance ?

Pour rester mobilisé en distanciel, il est conseillé de ne pas dépasser des séances de deux heures. La durée idéale d’une séance d’e-codev étant d’une heure et demi. Pour que chacun puisse exprimer son point de vue, il est préconisé de rester sur un groupe de moins de dix personnes.

A quelle fréquence réaliser ses séances de codéveloppement ?

L’idéal est d’organiser autant de séances dans l’année qu’il y a de membres au sein du groupe. Chaque participant pourra alors être client au moins une fois dans l’année. Il est conseillé de conserver les mêmes pairs afin de créer une cohésion. Vous pouvez ensuite espacer les séances d’un à deux mois maximum pour maintenir les synergies au sein du groupe.

Comment mettre en pratique le plan d’action du client ?

A chaque séance de codéveloppement, le client de la session précédente fait un point sur son plan d’action. Il explique ce qu’il a mis en place et ce qu’il n’a pas pu réaliser. En suivant la progression d’une séance à une autre, les liens au sein du groupe sont renforcés. Le client peut aussi choisir un « learning partner » en fin de session pour continuer à échanger, lui faire part de ses avancées ou de ses questionnements.

A lire aussi : Collaborative learning : quels avantages pour l’entreprise ?

Partage de bonnes pratiques

Le codéveloppement pour dynamiser une série de conférences ou de cours magistraux

Suivre des conférences durant toute une journée n’est pas toujours aisé. Il peut donc être intéressant d’alterner conférences classiques et ateliers en groupe, comme pour un hackathon. Il peut prendre la forme d’un atelier créatif où chacun choisit une problématique évoquée durant les premières conférences de la journée. Les groupes échangent sur chaque sujet et peuvent les traiter de la même manière qu’en séance de codev.

Réaliser toute une série de codev sur un même thème : bonne ou mauvaise idée ?

Si on constitue des groupes de plus de dix personnes, il est difficile d’organiser autant de séances qu’il y a de participants sur l’année. Choisir un thème pour une série de séances permet d’avoir un fil conducteur entre les sessions et de réduire la frustration éventuelle des pairs. Les participants peuvent continuer à se documenter et à réfléchir ensemble au thème entre les séances.

Quels sont les freins à l’organisation d’une séance de codev ? Quelles solutions adopter ?

Avec la généralisation du télétravail, les équipes se voient moins souvent et peuvent avoir plus de difficultés à créer ou conserver le lien. On observe moins d’échanges spontanés entre les collaborateurs du fait que ces derniers travaillent à distance. Le codev serait alors une solution afin d’encourager les discussions autour de bonnes pratiques cependant, certaines organisation n’ayant pas de facilitateur dédié pour animer les sessions, pourraient appréhender l’organisation des séances. En effet, certains collaborateurs ne se sentiraient pas légitimes d’assurer le rôle d’animateur. C’est pourquoi il peut-être intéressant de faire appel à un coach externe certifié pour fluidier les échanges et favoriser la cohésion de groupe. Il peut être sollicité pour une première séance afin d’instaurer un cadre sécurisé, dans lequel les participants se sentiront à l’aise pour partager leur expérience, puis les membres du groupe prendraient petit-à-petit le relai.

A lire aussi : 5 astuces pour favoriser la cohésion des équipes en télétravail

Qu’il soit organisé en présentiel ou à distance, le codéveloppement est un outil puissant permettant la résolution de problématiques concrètes. C’est aussi un moyen de cultiver l’esprit d’équipe en rassemblant le groupe autour d’un objectif commun.

Organisations présentes : Covéa, Armée de Terre, Action Logement, Odity, ESITC Caen, IAE Aix-Marseille, Siparex, la Cravate Solidaire, VivaLing, My-Serious-Game, UCPA, GNFA, Groupe ECOCERT.

Glowbl est une plateforme d’espaces collaboratifs pour le travail hybride. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes ou essayez gratuitement.

Articles liés

Merci pour cette information !

 

Nous avons bien pris en compte votre thématique favorite.
À bientôt, pour de nouvelles lectures.