Home Actualités [Récap] Penser l’onboarding comme une expérience apprenante

[Récap] Penser l’onboarding comme une expérience apprenante

par Arielle Rasoanaivo
Glowbl banniere recap p2p 090622

Jeudi 9 juin 2022, des learning managers d’une dizaine d’entreprises différentes se sont réunis sur Glowbl à l’occasion d’une nouvelle session Peer to Peer Live. Animée par Bertrand Cauwet, Head of Design and Build- L&D Center France chez Capgemini France, cette session d’échanges a mis l’accent sur les processus d’onboarding en entreprise. Retour sur cette session collaborative.

L’onboarding : étape clé pour l’entreprise

L’objectif premier de l’onboarding est de familiariser le nouveau collaborateur à son environnement professionnel, dès son arrivée. Par ailleurs, que le nouvel arrivant soit un externe ou un collaborateur qui change de poste, l’enjeu de l’onboarding reste le même. Qu’il s’agisse d’une visite des locaux, d’un team-building ou d’un parcours sur plusieurs mois, l’onboarding est pour l’entreprise un facteur clé de la fidélisation de ses salariés.

Cette session Peer to Peer fait demeurer une affirmation : il n’existe pas de modèle unique pour l’onboarding. Néanmoins, quelle que soit l’entreprise, l’onboarding est une étape de la vie en entreprise qui s’expérimente, se teste et évolue tout comme les populations recrutées. C’est là l’intérêt de se remettre en question, grâce entre autres au feedback et aux échanges de pratiques qui se sont avérées concluantes.

L’onboarding comme expérience apprenante

Afin d’optimiser la rétention de ses salariés, l’entreprise doit penser l’onboarding comme une véritable expérience apprenante. A ce titre, l’entreprise a tout intérêt à multiplier les approches dans la transmission du savoir au moment de l’onboarding : workshops en entreprise, séminaires hors-les-murs, parcours digital…

Il s’agit de se diversifier pour conserver l’intérêt du collaborateur, et lui donner in fine l’envie de rester. Il est alors essentiel pour l’entreprise de proposer un processus en total accord avec ses valeurs, ses pratiques, son ADN en somme.

A lire aussi : 6 conseils pour intégrer un nouveau collaborateur en télétravail

Onboarder l’individu …

Est-ce que je m’identifie aux valeurs de l’entreprise ? Ma personnalité correspond-elle à mon environnement de travail ? C’est souvent dans cet état d’esprit que le collaborateur arrivant appréhende son nouvel écosystème. Il est impératif qu’à son arrivée il se sente rassuré : il est attendu dans sa nouvelle équipe et accueilli en conséquence. Ce sont les actions de ses collaborateurs les plus proches qui auront vocation à provoquer ce sentiment. Pour favoriser un onboarding efficace, il est primordial pour l’entreprise d’élaborer un processus visant à provoquer ce sentiment chez le nouvel arrivant. Par exemple avec une journée d’intégration, un déjeuner en équipe ou un “welcome kit”.

… mais aussi le groupe !

Si dans le processus d’onboarding l’individu est au cœur des enjeux, il ne faut pas pour autant mettre de côté le groupe dans lequel il s’inscrit. L’entreprise doit fidéliser ses collaborateurs, générer leur engagement et faire en sorte qu’ils restent. A cet enjeu on répond par la gamification du processus qui, au-delà de créer le sentiment d’appartenance, permet de générer une véritable adhésion aux valeurs du groupe.

Par la gamification de l’expérience, on mise sur un engagement tant au niveau collectif qu’individuel. Le collaborateur se sent à sa place et peut contribuer au succès du groupe en prenant part aux moments d’intelligence collective.

A lire aussi : 5 conseils pour utiliser le jeu en formation

Planifier l’onboarding pour ancrer l’engagement

Pourquoi ne pas penser un onboarding sur plusieurs jours, voire plusieurs mois ? En ordonnançant le processus sur une période de temps élargie, on donne au collaborateur le temps de s’imprégner de son environnement de travail. Puisque certains contenus ne peuvent être assimilés qu’à un certain niveau de connaissance de l’entreprise, on se focalise dans un premier temps sur l’écosystème du collaborateur, avant de lui proposer de s’ouvrir plus largement sur l’entreprise.

Enfin, fidéliser le collaborateur dès l’onboarding passe également par le feedback. En permettant au nouvel arrivant de s’exprimer sur l’expérience vécue, l’entreprise se remet en question rapidement, adapte son processus, propose une nouveauté. Après tout, n’est-ce pas là l’objectif de l’entreprise : faire vivre une expérience qui donne envie au collaborateur de rester ?

Sur Glowbl, animez des sessions d’onboarding originales et conviviales grâce à des espaces hybrides faciles d’utilisation. Construisez un parcours en plusieurs étapes sur les tables, créez des groupes d’échanges dispersés dans l’espace et favorisez l’intelligence collective grâce aux outils collaboratifs.

Entreprises présentes : Ministère des Armées, Covéa, Capgemini, Wolters Kluwer, Promotrans, Saur, Système U, Winoa Group, Ubisoft, Ministère de l’enseignement supérieure, Université Paris-Sorbonne, GNFA, Sonepar, OVHcloud.

Glowbl est une plateforme d’espaces collaboratifs pour le travail hybride. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes ou essayez gratuitement.

Merci pour cette information !

 

Nous avons bien pris en compte votre thématique favorite.
À bientôt, pour de nouvelles lectures.

Vous avez raison !

 

En distanciel comme en présentiel, le manque de présence de la part du formateur a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet.
Bien sûr, la variété des contenus est aussi un facteur de réussite pour vos classes virtuelles ;)

Vous avez raison !

 

La variété des contenus est un facteur de réussite pour vos classes virtuelles.
Mais ne négligez pas pour autant la présence du formateur.
En distanciel comme en présentiel, un manque de présence a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet ;)