Home Formation à distance Scénario pédagogique : qu’est-ce que c’est et comment le construire ?

Scénario pédagogique : qu’est-ce que c’est et comment le construire ?

par Justine Humblot
intervenant en formation professionnelle

Outil indispensable des formateurs, le scénario pédagogique aide ces derniers à bâtir un parcours d’apprentissage efficace et engageant. Quels bénéfices apporte-t-il aux apprenants ? Comment le construire ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce qu’un scénario pédagogique ?

Un scénario pédagogique, ou déroulé pédagogique, est l’organisation d’une activité d’apprentissage. Le formateur, ou animateur, cible des objectifs et définit les différentes étapes et les moyens pour les atteindre. Il permet notamment :

  • d’engager et rendre les apprenants autonomes dans leur parcours de formation,
  • d’apprendre à apprendre,
  • d’identifier les objectifs,
  • de faire comprendre les intentions pédagogiques.

A lire aussi : 4 modèles de blended learning à connaître

6 étapes pour construire un scénario pédagogique efficace

Définir les objectifs

L’énonciation des objectifs permet aux apprenants de comprendre ce qui est attendu de leur part et de mieux se préparer à l’évaluation à l’issue de la formation. Par exemple, les objectifs peuvent être axés sur :

  • l’acquisition de connaissances > Les apprenants connaîtront telle ou telle notion.
  • l’acquisition de compétences > Les stagiaires devront être en capacité de réaliser telle ou telle chose.

Segmenter les modules

Pour faciliter l’animation du parcours de formation, il est important de découper le programme en plusieurs parties. On peut segmenter les modules selon différents critères : la thématique, la méthode pédagogique, la modalité pédagogique, la progression dans le scénario…
Par exemple :

  • Introduction – Ice-breaking
  • Cour magistral – Thème 1
  • Travaux de groupes – Thème 1
  • Classe virtuelle – Thème 2
  • Travaux de groupes – Thème 2
  • Quiz – Partie 1

Avec Glowbl, le formateur peut moduler les droits des participants en temps réels ou les dispatcher en sous-groupes pour alterner des modules de cours magistraux (tout le monde ensemble avec un discours descendant) et des modules de travaux de groupes (petits groupes répartis sur différentes tables avec des contenus et des options collaboratives).

Réaliser les contenus

La conception des supports ou des contenus se fait en fonction des modules. Par exemple, pour un cours descendant en présentiel, on peut créer un un diaporama à diffuser sur place puis à transférer aux apprenants. Pour des travaux de groupe, le formateur pourra imaginer différentes problématiques et scénarios pour animer des jeux pédagogiques. Ou encore, pour une évaluation, le facilitateur produit un questionnaire.

Mettre à disposition les outils et les ressources

Pour aider les apprenants à produire des livrables, à s’informer ou bien simplement à suivre les cours, il est important que ces derniers puissent tous avoir accès aux mêmes outils : vidéos, podcasts, documents, liens sites web, boards collaboratifs, quizz, évaluation…

Sur Glowbl, l’animateur peut déposer des contenus (documents, vidéos YouTube/Vimeo, notes collaboratives) sur les tables, les rendre téléchargeables ou non par les participants qui peuvent se connecter à l’espace en synchrone ou asynchrone. Les contenus co-créés par les apprenants pendant un cours (boards Miro ou Draft.io, Google Docs…) peuvent être laissés à disposition s’ils le souhaitent.

A lire aussi : 3 idées reçues sur la classe virtuelle

Préciser le timing

Afin de garder un rythme régulier et d’assurer le bon déroulement de la formation, le formateur énonce les différentes durées des modules.

Certaines solutions d’animation à distance intègrent déjà des fonctionnalités de timer. Avec Glowbl par exemple, le facilitateur peut en amont de sa session, enregistrer un modèle personnalisé de déroulé avec les durées de chaque activité. Ces dernières sont affichées en temps réel et visibles de tous. Ce qui permet à l’animateur de se concentrer pleinement sur son contenu.

Expliquer l’évaluation

Pour évaluer la progression des apprenants en fin de module, ou pour valider la formation, le facilitateur doit préparer ses différentes évaluations. Au-delà d’observer le niveau des stagiaires, l’évaluation permet au formateur de mesurer l’efficacité du parcours de formation et de l’adapter.

Le scénario pédagogique permet aux facilitateurs de structurer leurs programmes de formation de façon simple et efficace. Il permet donc de délivrer un parcours de qualité et peut avoir de réels impacts positifs sur les apprenants. Il constitue par ailleurs un formidable outil pour présenter la formation aux organisations (employeurs, partenaires, clients) et les rassurer.

Glowbl est une plateforme d’espaces collaboratifs pour le travail hybride. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes ou essayez gratuitement.

Articles liés

Merci pour cette information !

 

Nous avons bien pris en compte votre thématique favorite.
À bientôt, pour de nouvelles lectures.

Vous avez raison !

 

En distanciel comme en présentiel, le manque de présence de la part du formateur a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet.
Bien sûr, la variété des contenus est aussi un facteur de réussite pour vos classes virtuelles ;)

Vous avez raison !

 

La variété des contenus est un facteur de réussite pour vos classes virtuelles.
Mais ne négligez pas pour autant la présence du formateur.
En distanciel comme en présentiel, un manque de présence a des conséquences sur la satisfaction de l'apprenant.
On vous laisse découvrir notre article sur le sujet ;)